Skip to content →

Je vous dis tout sur l’algorithme d’Instagram

Rate this post

Tout le monde connaît Instagram, j’ai pas besoin de vous le présenter. A la limite je vais vous donner les chiffres qui prouvent qu’Instagram est l’un des réseaux sociaux le plus utilité dans le monde. IG c’est juste 500 millions de comptes pour 300 millions d’utilisateurs actifs par jours. On parle aussi beaucoup d’engagement pour citer Instagram, à juste titre puisqu’il enregistre environ 4,2 billions de likes par jours.

Bon je pourrais vous en étaler encore et encore mais c’est pas de ça dont je veux vous parler. Ce billet va se focaliser sur un point un peu plus méconnu du grand public, le fonctionnement de l’algorithme d’Instagram.

Je vais pas y aller par 4 chemins, que ça soit sur Facebook, Twitter, LinkedIn et donc Instagram, on passe tous à côté de 70% de notre fil d’actualités. Etant dans le même bateau, Instagram ne s’est pas gêné pour reprendre l’algorithme qu’utilise Facebook pour optimiser l’expérience utilisateur. Dans expérience utilisateur comprenez qu’IG fait en sorte de présenter à chaque personne des contenus ayant un lien avec leurs intérêts.

Ouah c’est génial… mais comment ça marche ? Comme l’algorithme sait ce qui peut nous plaire ou pas ?

L’engagement envers un post

Dès qu’un post est publié – compte d’une marque ou compte privé peu importe – l’algorithme d’Instagram va d’abord le dévoiler auprès de quelques utilisateurs. L’algo va alors analyser les interactions que le post reçoit pour le diffuser ensuite au plus grand nombre.

Attention instant logique ! Plus le post reçoit de likes, commentaires, vues etc… plus il est mis en avant dans le flux. Pour éclaircir le sujet, il faut prendre en compte de 7 interactions possibles : Le like, le commentaire, la vue (vidéo), le partage, la vue d’une story, la vue d’un live, la sauvegarde.

Place aux centres d’intérêts

Via les données recueillies par Facebook, l’algorithme d’Instagram est en capacité de fournir, dans le feed de l’utilisateur, du contenu en lien avec ses centres d’intérêts. La collecte de données permet ainsi de diffuser des posts sur l’architecture aux personnes ayant montré un intérêt pour Le Corbusier. Une fois que vous avez défini dans quelle thématique vous voulez vous placer il ne vous reste plus qu’à rédiger vos posts en contrôlant votre rythme de publication.

Troisième point à prendre en compte dans la compréhension de l’algorithme d’IG, la fréquence de publication. De base l’algo met en avant les contenus nouveaux, une question de pertinence. Faîtes donc attention si vous voulez publier plusieurs posts dans la journée. Le dernier de vos posts cannibalisera les autres. Votre taux d’engagement baissera clairement.

L’astuce, si on peut dire ça comme ça, c’est de débuter une petite veille concurrentielle sur votre thématique. En notant les horaires de publications de vos concurrents sans oublier les créneaux horaires de vos abonnés, vous serez à même de diffuser du contenu au bon moment.

Dans l’usage je conseillerais la création d’un calendrier éditorial. Il vous permettra de planifier vos posts et d’éviter donc la cannibalisation. Après ça essayez de respecter la diffusion d’un post journalier. Si ça vous démange de publier plus que ça, pas de problème, faites juste en sorte de créer un album de 4 photos maximum.

Tout ça vous rapportera des visites régulières, ce qui m’amène au quatrième point, le trafic de votre profil. Même si un utilisateur ne s’engage pas envers l’un de vos posts pendant qu’il visite votre profil, l’algorithme d’Instagram va tilter que vos posts sont attrayants pour lui. Il va alors diffuser vos post dans son feed naturellement.

Pour avoir du like, il faut de la visite, et pour ça il faut interagir avec vos abonnés. Prenez le temps de vous ouvrir aux autres comptes, de liker des contenus, de les commenter. Vous inciterez vos abonnés et les autres comptes à venir voir ce qui se passe chez vous.

Quand on y pense cette stratégie a quand même une autre gueule que le Poke Facebook !

Bref, si vous voulez exploiter tout le potentiel qu’Instagram a à vous offrir, retenez bien le dernier point. Pour moi c’est le plus inconnu des points énumérés et pourtant il est le plus pertinent. Comme je l’ai dit en début d’article, l’algo d’IG a pour unique but de proposer aux utilisateurs des posts pertinents selon leurs affinités. Dans tout ça la durée de lecture d’un post a une grande importance.

Si un utilisateur prend le temps de lire votre contenu c’est que votre post est pertinent dans sa thématique. Si il apporte quelque chose alors l’algorithme ne va pas se faire prier pour diffuser votre post aux personnes partageants les mêmes intérêts

On l’oublie mais l’éditorial a une place prédominante dans la création d’un post Instagram. Il est vecteur d’émotions et d’interactions.

Comme pour n’importe quel site ou réseau social, pour susciter l’intérêt des utilisateurs, vous devez créer du contenu de qualité de manière récurrente. Le reste est entre les mains de l’algorithme.

Published in Instagram

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

57 + = 62